Coronavirus : La dernière du préfet Didier Lallement : racketter les familles des morts ! - Plus

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

vendredi 10 avril 2020

Coronavirus : La dernière du préfet Didier Lallement : racketter les familles des morts !

Photographie d'illustration


On a déjà eu connaissance de la grande humanité du préfet de Paris, une première fois lorsque, en pleine manif des Gilets jaunes, en novembre 2019, il toise une placide manifestante d’un dédaigneux « nous ne sommes pas dans le même camp, Madame », ce qui en dit long sur la mentalité du bonhomme !


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits : Amishop.fr

Par : Josiane Filio - ripostelaique.com

À l’époque les (prétendus) Insoumis avaient réclamé sa tête… mais ne furent pas plus entendus que les cris des Gilets jaunes dans les rues de France… bien vite assimilés aux casseurs (complices du gouvernement, à n’en pas douter !) afin de leur nuire… exactement comme ce qui se passe actuellement avec la chloroquine et le Pr Raoult !

Confirmation fut faite de la saloperie de Lallement, lors d’un récent épisode où il affirmait, en pleine pandémie, que ceux qui souffraient ou mouraient du Coronavirus, « l’avaient bien cherché » pour résumer ses propos !


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix .

Bien évidemment, il a « regretté », dans un communiqué, publié le jour-même, la préfecture de police de Paris indiquant que le fonctionnaire souhaitait « rappeler la nécessité d’une stricte application du confinement dans cette période pour la protection de la santé de chacun ».

En attendant, il n’a surtout pas donné sa démission, ce qui à ce haut niveau devrait être obligatoire après une telle « bévue » ; « on » ne lui l’a d’ailleurs pas demandée… Et l’on peut dès lors s’interroger sur la sincérité de ses   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Bas Pub