Coronavirus - Philippe de Villiers : le confinement prolongé est une erreur grave - Plus

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

jeudi 16 avril 2020

Coronavirus - Philippe de Villiers : le confinement prolongé est une erreur grave

Photographie d'illustration


« Comme Notre-Dame, la France se relèvera ! »

Ainsi s’exprime Philippe de Villiers dans une tribune du Figaro.

Par : Jacques Guillemain - ripostelaique.com

Revenant sur le dramatique incendie de Notre-Dame et la nuit d’effroi qui avait enveloppé la France entière il y a un an, notre patriote vendéen fait un parallèle entre l’emblématique cathédrale toujours debout et notre France millénaire qui s’est toujours relevée de ses épreuves les plus tragiques.

Il y a un an, en effet, « c’étaient les chênes de Saint Louis qui se consumaient » devant une France en pleurs. Cette nuit-là, nos valeureux pompiers ont fait le maximum et Dieu a fait le reste.

Philippe de Villiers compare le Coronavirus à la lèpre ou la peste du Moyen Âge, en s’étonnant de cette étrange logique du monde nouveau.

Au Moyen Âge, on confinait les lépreux et les pestiférés. Aujourd’hui, on confine les bien- portants.

On libère les malfrats qui étaient confinés dans leur cellule, mais on menace de prison les innocents qui ne respectent pas le confinement !

Et surtout, le gouvernement veille à ne pas stigmatiser les cités insurgées qui sont au- dessus des lois.

À quelles conditions la France peut-elle se relever du Coronavirus ?

Nos élites doivent faire preuve d’humilité et reconnaître la défaite intellectuelle des mondialistes, qui scelle la fin du nouveau monde et annonce le retour en force de l’ancien monde.

Après la chute du mur de Berlin, on nous a annoncé une « nouvelle ère, post-moderne, post-nationale, post-morale, une ère de paix définitive. » Un monde sans frontières, où le citoyen devenait « un consommateur du marché   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Bas Pub