Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Coronavirus - Revue de presse Asie : face à la "deuxième vague" épidémique, le cas de Hong Kong

Photographie d'illustration


En France, après bientôt quatre semaines de confinement pour une grande partie de la population, le débat sur le déconfinement est lancé. On entend beaucoup parler de “deuxième vague”. Des pays asiatiques sont déjà confrontés depuis la mi-mars à cette résurgence de cas, notamment à Hong Kong.


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits : Amishop.fr

Par : Astrid Saint Auguste - www.sciencesetavenir.fr

Un moment-charnière de la première vague épidémique à Hong Kong

Dans un article du 19 mars 2020, le quotidien South China Morning Post faisait la comparaison entre les situations similaires de Hong Kong et de la Chine, à des échelles démographiques certes différentes. C'est à cette période que la province du Hubei, le reste de la Chine continentale et Hong Kong n'enregistraient plus aucun cas “domestique”. Le contingent de nouveaux cas de Covid-19 étaient des ressortissants rentrant au pays. À ce moment de l'épidémie, les épidémiologistes interrogés par les journalistes du South China évoquaient déjà cette deuxième vague : tant que les pays étrangers sont encore aux prises avec l'épidémie, les cas "importés" continueront d'affluer. A ces cas importés s'ajoute le risque conjugué des cas non détectés car asymptomatiques. C'est sur eux que l'attention des épidémiologistes chinois et hongkongais se reporte et sur la maîtrise des flux de voyageurs venant de l'extérieur.


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix .

A Hong Kong, plus de 970 cas sont à présent déclarés (et 4 morts), les nouveaux étant des ressortissants hongkongais rapatriés. C'est ce que les médias appellent la deuxième vague. Hong Kong s'inquiète de cette recrudescence alors que l'épidémie avait été jusque-là plutôt bien maîtrisée. La ville gère avec précision le retour de ses ressortissants longtemps bloqués à l'étranger ou bien d'expatriés partis vers les épicentres actuels du Covid-19 et de retour. Elle leur impose une quarantaine systématique, quelquefois à l'hôtel, comme l'évoquent ces témoignages de résidents français à Hong Kong pour le quotidien français 20 minutes. Pour rappel, le quotidien Le Monde expliquait le 4 avril à propos des nouveaux venus, qu'“aucun protocole de suivi n'est appliqué à leur arrivée en France : seul un dispositif d'information des voyageurs a été mis en place (…)”.

Fin mars, Hong Kong fermait ses frontières aux étrangers non-résidents et interdisait la vente d'alcools dans plus de 8000 bars et restaurants au nom de la distanciation sociale. En ce mois d'avril, elle prolonge la fermeture de ses écoles jusqu'à la fin du mois de mai. Celles-ci l'étaient depuis la fin du mois février. Restaurants et entreprises continuent à opérer, en observant des règles de distanciation. Mais il est toujours possible de se retrouver entre amis, mais pas plus de 4 personnes à la   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .