Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Covid-19 : "Ils sont fiers de ne pas dépendre de l’aide extérieure" : en République tchèque, le règne des masques "faits maison"

Photographie d'illustration


Quatre pays d'Europe centrale ont décidé de rendre le port du masque obligatoire dans l'espace public : après la République tchèque et la Slovaquie, l’Autriche et la Slovénie ont adopté cette mesure, qui a même fini par ébranler Donald Trump ! Pourtant, à ce jour, son efficacité n'a pas été prouvée.


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix : Amishop.fr

Par : Anne Dastakian - marianne.net

Face au coronavirus, l'Europe de l'Est a opté pour la stratégie des masques. Prague, la première, a décidé, le 19 mars, de rendre obligatoire dans l’espace public le port d’un masque couvrant la bouche et le nez, pour « se protéger et protéger les autres » du coronavirus, avant de fermer ses frontières aux étrangers. Suivie, le 25 mars, par la Slovaquie, qui ne déplore à ce jour officiellement aucun mort. Puis par l’Autriche voisine et la Slovénie, à compter du 1er avril .

« Ce n’est certes pas dans notre culture, mais c’est comme ça que les pays asiatiques sont parvenus à n’avoir que quelques cas par jour», a justifié Sebastian Kurz, le chancelier conservateur autrichien. Une décision qui a dû remplir d’allégresse son voisin et homologue tchèque, le Premier ministre tchèque Andrej Babis, qui n’avait pas hésité, la veille, à conseiller au président américain d’en faire de même : « M. Trump, essayez de vaincre le virus à la manière tchèque. Porter un simple masque en tissu réduit la propagation du virus de 80 % », tweetait-il le 29 mars.


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix .

Son message a pourtant apparemment été entendu, avec quelques jours de retard, de l'autre côté de l'Atlantique : lors de son briefing du 3 avril, Donald Trump relayait à ses concitoyens la recommandation du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), conseillant aux gens de « porter des tissus non médicaux couvrant le visage, en tant que mesure volontaire additionnelle de santé publique ». Avant d'aussitôt ajouter: « C'est volontaire. Je ne crois pas que je vais le faire ».

LES TCHÈQUES CONVAINCUS PAR LES MASQUES

Aucune étude sérieuse, cependant, n’est venue confirmer l’affirmation de M. Babis. L’Organisation mondiale de la santé, (OMS), dont le représentant s’est récemment rendu en Slovaquie, en prenant soin de s’afficher la bouche découverte, la conteste même fermement, répétant que les masques doivent être réservés aux soignants, aux personnes malades et aux personnes en contact avec des malades. « Il n'y a pas de preuve suggérant que le port du masque par l'ensemble de la population ait un effet bénéfique », a ainsi indiqué le 30 mars, le docteur Mike Ryan, directeur exécutif de l’OMS, chargé du programme de gestion des situations d'urgence sanitaire.

Pourtant, même parmi les nombreux détracteurs du   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .