Covid-19 : La grande efficacité allemande et la débâcle française - Plus

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

dimanche 12 avril 2020

Covid-19 : La grande efficacité allemande et la débâcle française

Photographie d'illustration


On a le droit de ne pas aimer les Allemands, puisque durant des générations ils furent nos ennemis héréditaires. On a encore le droit de les appeler les « boches », les « casques à pointe », les « fridolins » ou les « teutons », comme le faisaient nos pères, nos grands-pères ou nos arrière-grands-pères, même si l’UE voudrait aujourd’hui faire de Paris et Berlin des amis inséparables.

Par : Jacques Guillemain - ripostelaique.com

Après que de Gaulle eut tendu la main à Adenauer, pour sceller l’amitié franco-allemande naissante, alors que l’Allemagne était encore détestée par toute la planète, un lien solide s’est créé, mettant fin à des décennies de tueries aussi absurdes que dévastatrices.

En 1980, la France était plus riche que l’Allemagne, se trouvant au sommet de sa forme à l’issue des Trente Glorieuses. Il n’y avait pas encore ce complexe d’infériorité que tous nos Présidents, surtout depuis Sarkozy, éprouvent devant notre riche et puissant voisin.

C’est cette paix entre la France et l’Allemagne qui a permis la construction de l’Europe, et non pas l’Europe qui a amené la paix, comme le prétendent à tort les européistes.

La lune de miel a duré quelques décennies. Mais la réunification et l’Union européenne ont fini par semer la discorde, même si les dirigeants tentent de faire bonne figure et de masquer les désaccords.

L’euro a enrichi l’Allemagne et a appauvri la France, de moins en moins compétitive et ne pouvant dévaluer comme au bon vieux temps.

Surendetté, notre pays a rejoint les pays du « Club Med », tandis que   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Bas Pub