Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Covid-19 : « On est devenu fous », le professeur Didier Raoult revient sur la polémique de son traitement

Photographie d'illustration


Dans une vidéo postée sur YouTube, le professeur Didier Raoult revient sur la polémique liée à l’hydroxychloroquine pour le traitement du Covid-19, et annonce que la situation s’améliore dans son institut


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix : Amishop.fr

Par : A.M. - 20minutes.fr


  •   Le professeur Didier Raoult revient dans une nouvelle vidéo sur la polémique liée à la prescription de l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19.
  •   Selon lui « les gens sont devenus fous », et un fossé s’est creusé entre la pratique médicale et la recherche.
  •   Il annonce également que les « choses vont beaucoup mieux », au sein de son institut.

Ses vidéos sont attendues comme chaque nouvel épisode d’une série à succès. Le professeur Didier Raoult, directeur de l’IHU de Marseille a publié une nouvelle vidéo sur YouTube. Il revient une à nouveau sur la polémique sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour soigner le Covid-19, alors qu’il prône sa prescription. Mais les résultats de ses études ont jusqu’alors été jugés trop partiels par une grande partie de la communauté scientifique.


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix .

Le professeur Didier Raoult reconnaît avoir « mis du temps à comprendre » cette polémique. « Pour moi c’est très simple. Il y a une nouvelle maladie qui arrive, on ne la connaît pas, les seuls qui la connaissent ce sont les Chinois. On connaît la sensibilité du virus à un certain nombre de produits qu’on teste. Dans ces produits il y a des molécules nouvelles dont on ne connaît pas la toxicité. Et il y a des molécules anciennes que l’on connaît très bien, qui ont été prescrites des milliards de fois. Les gens qui sont les sachant, en pratique les Chinois puis les Coréens, qui ont eu la première vague, ont traité ça en utilisant ce produit [la chloroquine]. Et ils disent " écoutez ça marche ", comme preuve ils contrôlent totalement la maladie. Depuis que moi j’ai dit " fin de partie ", effectivement c’est fin de partie en Chine. C’est fini, ils ont arrêté la maladie avec des mesures qui sont détection, un peu de rétention dans les zones à risques, pas dans toute la Chine, et traitement », détaille-t-il.

« Vous ne pouvez pas transformer les malades en objet de recherche »

Alors comment expliquer autant de précaution avec l’hydroxychloroquine ? « On est devenus fous parce que ce sont les gens qui ne font pas de médecine qui parlent de médecine. La médecine c’est de pratiquer le soin au quotidien, à des gens qui sont malades, et leur donner un traitement. On ne leur dit pas " rentrez chez vous, et si vous n’arrivez plus à respirer venez à l’hôpital ". Ce n’est pas ça la médecine. Il s’est creusé une espèce de fossé, ce n’est pas moi, je ne suis que le représentant de ça, entre la pratique médicale et les gens qui confondent la pratique médicale et la recherche. A chaque fois que vous voyez un malade, c’est un malade, ce n’est pas un objet de recherche. Vous ne pouvez pas transformer les malades en objet de recherche », estime le   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .