Covid-19 : signes de ralentissement en Europe et aux États-Unis, le point ce lundi matin - Plus

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

lundi 13 avril 2020

Covid-19 : signes de ralentissement en Europe et aux États-Unis, le point ce lundi matin

Photographie d'illustration


Les mesures de confinement semblent commencer à porter leurs fruits dans plusieurs pays, même si le nombre de décès quotidiens est toujours élevé.

Par : SudOuest.fr avec AFP

La maladie Covid-19 a déjà tué plus de 112 500 personnes dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, un chiffre qui a doublé en un peu plus d’une semaine. Les États-Unis restent le pays le plus endeuillé avec au moins 22 020 décès pour plus de 555 000 cas confirmés. Avec un total de 75 011 morts (pour 909 673 cas), l’Europe demeure le continent le plus durement touché par la pandémie.

Effroyable en Équateur

Ailleurs, la situation est effroyable dans plusieurs pays, notamment en Équateur, où hôpitaux et pompes funèbres sont complètement débordés. À Guayaquil, la capitale économique équatorienne, une équipe spéciale de policiers et militaires a été créée pour recueillir les cadavres qui ne peuvent être enlevés et qui restent parfois abandonnés dans les rues. Cette équipe a déjà récupéré plus de 700 corps dans les habitations à travers la ville.

"Les experts médicaux estiment malheureusement (…) que les décès dus au Covid atteindront dans les prochains mois entre 2 500 et 3 500 rien que dans la province de Guayas", celle de Guayaquil, a déclaré Jorge Wated, qui dirige l’unité. Mais le nombre quotidien de morts montre des signes de repli depuis plusieurs jours dans certains des pays les plus affectés, en Italie, en France et aux États-Unis.

Signes encourageants

L’Italie a annoncé dimanche sa journée la moins meurtrière en plus de trois semaines, avec 431 morts en 24 heures (près de 20 000 morts au total). Depuis le 19 mars, le chiffre quotidien dépassait systématiquement 500 morts. La France constate aussi "une très légère baisse" du nombre de patients en réanimation pour le quatrième jour consécutif, ainsi que du nombre de décès en une journée à l’hôpital (310 morts contre 345 la veille) pour un total de 14 393 morts. Le président Emmanuel Macron, qui doit s’adresser aux Français lundi, envisage néanmoins une prolongation du confinement au moins jusqu’au 10 mai.

La pandémie semble également approcher de son pic aux États-Unis où 1 514 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, un chiffre en recul pour le deuxième jour consécutif. L’expert en chef de la Maison Blanche, Anthony Fauci, a estimé que l’économie américaine pourrait redémarrer graduellement en mai. Alors que les principaux indicateurs de la propagation "ne sont pas seulement stabilisés mais commencent à redescendre", il a dit son "optimisme prudent". Le gouverneur de l’État de New York, épicentre de la maladie avec plus de 9 000 morts, a toutefois tempéré : "On ne voit pas de baisse importante, c’est juste une stabilisation", a   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Bas Pub