Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Covid-19 : trois questions sur l'hypothèse de la transmission du virus par voie aérienne

Photographie d'illustration


Plusieurs chercheurs ont exploré la piste d'une transmission du coronavirus par voie aérienne. Franceinfo fait le point sur les données scientifiques connues sur cette hypothès


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix : Amishop.fr

Par : franceinfo avec AFP - France Télévisions

Le coronavirus peut-il rester en suspension dans l'air ? L'épidémiologiste Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des maladies infectieuses et conseiller de Donald Trump, estime que cette piste expliquerait la forte contagiosité du virus. "On commence à saisir qu'il peut y avoir transmission de l'infection par un patient asymptomatique, qui ne tousse pas et n'éternue pas'" a-t-il déclaré à CNN. "Cela pourrait très bien être une contagion aérosol, peut-être pas au point de rester des heures dans l'air, mais assez pour être transmis quand vous parlez à quelqu'un", a poursuivi le spécialiste, dans le podcast Coronavirus : fact vs. fiction (en anglais), diffusé le 1er avril.

Que dit la littérature scientifique à ce jour ?

"La transmission du Sars-CoV-2 par aérosol est plausible", selon des chercheurs des Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC), de l'université de Californie à Los Angeles et de Princeton. Leur étude publiée mi-mars dans la prestigieuse revue médicale New England Journal of Medicine (en anglais) suggère que le coronavirus peut survivre pendant trois heures sous la forme de minuscules particules, d'une taille inférieure à 5 micromètres, suspendues dans l'air. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont projeté le virus dans l'air par nébulisation, c'est-à-dire avec une sorte de vaporisateur, pour diffuser une brume en laboratoire.


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix .

"Les travaux de recherche actuellement disponibles soutiennent la possibilité que le Sars-CoV-2 puisse être transmis par des bioaérosols générés directement par l'expiration des patients", écrit également Harvey Fineberg, président du comité sur les maladies infectieuses émergentes au sein des Académies américaines des sciences, dans une lettre adressée à la Maison Blanche (PDF en anglais).

Le document mentionne notamment les premiers résultats de recherches (PDF en anglais) menées à l'université du Nebraska. Les scientifiques ont trouvé des portions du code génétique du virus (ARN) dans l'air de chambres où étaient isolés des patients. Des chercheurs de Wuhan, foyer de l'épidémie, ont quant à eux prélevé des échantillons d'air dans diverses pièces d'hôpitaux. Leurs résultats préliminaires (PDF en anglais) tendent aussi à montrer des   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .