Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Covid19 : « En Italie, la crise a été terrible pour l’image de l’UE », déplore l’ancien Premier ministre Enrico Letta

Photographie d'illustration


L’ancien Premier ministre italien (2013-2014) évoque, dans un entretien avec « 20 Minutes », les conséquences de la crise sanitaire sur l’unité européenne


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits : Amishop.fr

Par : Propos recueillis par Clément Giuliano


  •   Tous les vendredis, 20 Minutes propose à une personnalité de commenter un phénomène de société, dans son rendez-vous « 20 Minutes avec… ».
  •   Ancien Premier ministre italien, Enrico Letta avait appelé à la solidarité des Etats membres de l’UE face à la crise migratoire. Il constate que le schéma se répète aujourd’hui.
  •   « Confrontée au coronavirus, l’Italie a eu une nouvelle fois l’impression de bénéficier de l’empathie de ses voisins, mais sans intervention concrète à la hauteur du défi », pointe le dirigeant de centre gauche.

Il y a quelques années, il était celui qui, à la tête de l’Italie, appelait l’UE et Etats membres à faire preuve de solidarité face à la crise migratoire qui mettait son pays à rude épreuve. Enrico Letta constate aujourd’hui que la crise du coronavirus met à nouveau en avant le manque d’unité des 27. « L’Italie a eu une nouvelle fois l’impression de bénéficier de l’empathie de ses voisins, mais sans intervention concrète à la hauteur du défi », souligne celui qui est désormais président de l’Institut Jacques Delors, think tank pro-européen, et enseignant à Sciences Po Paris.

Et quatre ans après le vote du Brexit, l’ancien Premier ministre italien de centre gauche (2013-2014) craint que la nouvelle crise sanitaire qui frappe son pays ne vienne à nouveau abîmer l’unité européenne. « C’est un risque gravissime », pointe-t-il. Enrico Letta, favorable à une relance européenne via des « corona bonds », a accepté de répondre aux questions de 20 Minutes .


Boutique en ligne - Profitez d'une large gamme de produits aux meilleurs prix .

Depuis le début de la crise, le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a demandé à plusieurs reprises aux Etats membres de l’UE de faire preuve de solidarité envers l’Italie. Pourquoi ?

Il faut, pour commencer, comprendre la psychologie collective du pays aujourd’hui, et remonter aux deux crises précédentes : la crise financière de 2008 et celle de l’accueil des réfugiés en 2014 et 2015. Sur deux sujets totalement différents, l’Italie a eu la perception d’être laissée en première ligne, sans aide de ses partenaires européens. Lors de la crise financière, les réponses sont effectivement arrivées très tard [avec la mise en place du Mécanisme européen de stabilité en 2012]. Et face à l’arrivée des migrants, l’aide n’est jamais arrivée.

Confrontée au coronavirus, l’Italie a eu une nouvelle fois l’impression de bénéficier de l’empathie de ses voisins, mais sans intervention concrète à la hauteur du défi. Certains événements symboliques ont eu une portée particulièrement négative. Par exemple, au plus fort de la crise, plusieurs milliers de masques achetés par l’Italie et qui transitaient par l’Allemagne ont été bloqués par cette dernière sur son territoire. Dans le même temps, des avions sont arrivés de Chine avec des équipements et des médecins. Il a donc été très facile de penser : « Les Européens nous abandonnent, les   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .