Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Pandémie : Le coronavirus pourrait se transmettre entre chats

Photographie d'illustration


Une étude chinoise suggère que le coronavirus humain peut infecter les furets et les chats. Ces derniers pourraient même se contaminer entre eux par gouttelettes respiratoires. Mais les chiens et animaux d'élevage sont épargnés, et rien n'indique le virus peut se transmettre entre humains et animaux.

‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Par : Camille Gévaudan - liberation.fr

On sait que le nouveau coronavirus nous a été transmis par les chauves-souris rhinolophes. Mais peut-il toucher «d’autres espèces animales, qui deviendront à leur tour des réservoirs d’infection» ? Notamment les chiens et les chats, les animaux domestiques et d’élevage qui côtoient de près la population humaine ? Et si oui, comment le virus affecte ces animaux, sur l’échelle allant des symptômes grippaux modérés à la mort, comme chez l’homme ? Une équipe de scientifiques du laboratoire de recherche vétérinaire à Harbin, en Chine, commence à étudier la question.

Ils ont mis en ligne mardi une première étude – à prendre avec beaucoup de pincettes car elle est seulement prépubliée sur le site bioRxiv, c’est-à-dire qu’elle n’a pas encore été validée par des pairs selon le protocole habituel des études scientifiques. En outre, l’échantillon de cobayes est minuscule. Mais c’est un début qui ouvre des pistes intéressantes : «Nous avons observé que le virus Sars-CoV-2 se réplique mal chez les chiens, les cochons, les poulets et les canards, mais de manière efficiente chez les furets et les chats», résument les chercheurs chinois.

Les furets tombés malades

Les furets sont des cibles classiques dans les études sur les infections respiratoires, et servent déjà de cobayes à des prototypes de vaccins contre le Sars-CoV-2. L’expérience chinoise leur a inoculé deux souches du coronavirus, l’une isolée sur un patient humain et l’autre en provenance du marché de Wuhan où l’épidémie a démarré. Les furets sont bien tombés malades, confirmant qu’ils sont sensibles au virus.   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .