Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé Sénat

L’exécutif traîne à déposer un texte budgétaire et se place dans l’illégalité

En tardant à remettre au Sénat son projet de loi budgétaire, le gouvernement viendrait de se mettre dans l'illégalité. Image d'illustration : © Cecilia Lerouge/AP/SIPA Par : VA Dans un tout autre contexte, une telle péripétie serait sans doute passée tout à fait inaperçue. Mais par les temps qui courent, alors qu’un flottement persistant semble paralyser les premières semaines du second mandat Macron, elle ne manquera pas de faire réagir : en ne déposant pas dans les temps le projet de loi de règlement du budget, le gouvernement viendrait d’enfreindre la loi, explique […] LIRE L'ARTICLE COMPLET : ICI

[VIDEO] - GÉRALD DARMANIN FACE AU SÉNAT : « JE N’AI PAS À VOUS DONNER LA NATIONALITÉ DES PERSONNES QUE NOUS INTERPELLONS ! »

Interrogé par la commission des lois du Sénat suite aux débordements survenus samedi au stade de France, Gérald Darmanin s’est emporté lorsqu’il a été question de la nationalité des personnes interpellées. Le ministre de l'Intérieur a estimé qu’il n’avait pas à en donner le détail. Image d'illustration : capture d'écran © CNEWS Par : Tanguy Hamon Il a opposé une fin de non-recevoir. Longuement interrogé par les sénateurs des commissions des Lois et de la Culture, pour s’expliquer sur les nombreux incidents qui ont eu lieu samedi dernier en marge de la finale de la Ligue des champions au stade de France, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est montré irrité lorsqu’il a été

[VIDEO] - INCIDENTS AU STADE DE FRANCE : CE QU'IL FAUT RETENIR DES AUDITIONS DE GÉRALD DARMANIN ET AMÉLIE OUDÉA-CASTÉRA

Quatre jours après les débordements lors de la finale de la Ligue des champions au stade de France, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports étaient auditionnés au Sénat sur les raisons des défaillances d’organisation. Image d'illustration : capture d'écran © CNEWS Par : Tanguy Hamon Gérald Darmanin a expliqué prendre la parole avec le «souci de la transparence», assurant que «le gouvernement n’a rien à cacher». Il a en préambule tenu également à dire qu’il regrettait les critiques formulées à l’encontre des forces de l’ordre. Au total, 6.800 policiers et gendarmes étaient mobilisés, a-t-il indiqué, estimant que les effectifs étaient «la